Récompenses RRI Mai 2019

 Newsletter Mai 2019

La sixième édition du prix régional de l’ingénierie a eu lieu lors des Rencontres Régionales de l’Ingénierie 2019 ;
le prix a été remis le jeudi 21 février aux 2 lauréats concourant dans les catégories :

« Étudiants » et Membres AIMP/CINOV ».

Ci-dessous l’ensemble des projets présentés.

Catégorie «Étudiants»

PROJET LAURÉAT

Maxime TALET

Site ELA4 Gestion de l'avancement des travaux et planification 4D

 

Description

La réalisation du site ELA4 ou Ensemble de Lancement Ariane N°4 s’inscrit dans le projet européen de l’accès à l’espace par le nouveau lanceur Ariane 6. La société EIFFAGE INFRASTRUCTURE a été choisie par le maître d’oeuvre du projet, le CNES, pour la réalisation du pas de tir de la descendante d’Ariane 5. Ce projet, financé par l’ESA (Agence Spatiale Européenne), nécessite l’intervention de nombreuses entreprises du Génie Civil, de Charpente Métallique et de Corps d’Etat Techniques, Industriels et Spatiaux.

Le chantier est colossal et a recouru à 50 000 m3 de béton et près de 7000 t d’armatures. L’ensemble de lancement est constitué de deux ouvrages phares à savoir les Massifs-Carneaux – le socle sur lequel repose le lanceur avant le décollage – ainsi que le Portique Mobile – un ouvrage mobile en charpente métallique de 80 m de haut destiné à l’assemblage des boosters latéraux du lanceur et du satellite. En plus de ces deux ouvrages, une multitude de servitudes techniques se trouvent sur site : deux sites de stockages des comburants et combustibles de la fusée, un château d’eau de 90 m de haut réalisé en coffrage glissant destiné à l’atténuation des ondes acoustiques provoquées par l’allumage des moteurs, le bâtiment d’assemblage du lanceur où les deux étages centraux seront assemblés horizontalement, et des infrastructures techniques pour l’eau potable, l’énergie, les communications et la gestion des eaux polluées par les combustions.

Le chantier, situé à Kourou en Guyane Française, a débuté en juillet 2017 et doit se terminer en cours d’année 2019, en juin.

Le lancement commercial de la première Ariane 6 est prévu pour le milieu de l’année 2020. Par le biais de ce projet, l’Europe veut conserver son indépendance vis-à-vis de l’accès à l’espace et sa compétitivité face à ses homologues Américains, Russe ou Chinois.

Pendant la phase d’exécution des travaux, EIFFAGE assure le rôle de mandataire principal à travers le groupement d’entreprise ECLAIR6, le rôle de concepteur et le rôle de constructeur. En collaboration avec le CNES, EIFFAGE a constitué une maquette numérique de l’ensemble du site. Les opérations de tous les corps d’état intervenant sur le chantier ont été modélisées dans la maquette.  

Dans le cadre de mon PFE (Projet de Fin d'Étude), j’ai utilisé ces maquettes pour la gestion de l’avancement des travaux et la planification en 4D via des animations virtuelles. L’intérêt de l’utilisation de ces nouveaux outils est l’optimisation du temps de travail d’un ingénieur travaux pour les corps d’état secondaire. Les obligations d’un conducteur de travaux sont diverses – gestion des finances, rédaction de rapport d’avancement en interne et pour le client, rédaction de procédures de travaux, constitution des dossiers de remise d’ouvrages, et d’autres tâches encore. Pour donner un exemple concret, une planification 4D ou une cinématique de travaux permet d’établir des procédures de réalisation des travaux ayant un effet immédiat vis-à-vis du client. Elles clarifient en illustrant en 3D le phasage des travaux à mener. Elles permettent aussi d’avoir une vision plus globale de la zone de travaux et de maîtriser les paramètres essentiels tels que la sécurité (gestion des accès, travail en hauteur ou en superposition), environnement (zone de stockage ou de traitement des déchets), faisabilité des travaux (matériel nécessaire, temps de réalisation), interfaces cohérentes avec les cotraitants (phasage inter-contrat des travaux).

Catégorie «Membres AIMP/CINOV»

PROJET LAURÉAT

TPF

Maison soufflerie

 

IUT de TARBES - Bâtiment Génie Civil construction durable - Le PISÉ dans un ERP

 

Description

1. Présentation générale du projet

Dans le cadre des opérations du CPER1 2015-2020, la Région Occitanie a commandé la construction d’un bâtiment dédié à la formation des étudiants ainsi qu'à la recherche dans le domaine du Génie Civil et Construction Durable pour l’IUT de Tarbes. Le bâtiment présente des particularités éco-responsables fortes : bâtiment BEPOS2, conception de type passive poussée, matériaux biosourcés. Il sera à la fois le « contenant » et le « support » des enseignements de génie civil et construction durable.

Outre le fait que le projet est conçu essentiellement en ossature bois (recherché pour sa capacité à faire travailler un tissu local, un massif de proximité et permettant une préfabrication soigneuse), c’est l’utilisation de mur en terre Pisé à la fois en extérieur et intérieur qui donne tout son sens au nouveau bâtiment. Notre valeur ajoutée en tant que bureau d’études techniques a été de travailler sur le parti structurel et le renforcement du pisé au sismique. L’équipe est composée de : maîtrise d’oeuvre : l’agence Mil Lieux, TPFi, GP Architectes Tarbes / AMO Environnement : Addenda / Laboratoires matériaux de la construction & spécialistes Pisé : Craterre.


2. Le Pisé, au service du développement durable

Le pisé est une technique de construction dans laquelle on superpose des couches de terre crue compactées dans un coffrage. Dans le contexte actuel, les enjeux environnementaux sont importants pour les pays engagés sur la réduction de leur impact environnemental, et c'est ce qui rend particulièrement prometteuse l'étude et l'utilisation du matériau Terre, dont les caractéristiques vont dans le sens des trois piliers du développement durable.

Volet social :

  • la construction d'ouvrages avec le matériau terre requiert une main d'oeuvre nombreuse et qualifiée. Les compétences de ces artisans font appel à un savoir-faire spécifique qui se transmet, et qui repose donc sur un modèle bien différent des autres matériaux de construction industriels, qui appellent plus à l'automatisation, à l'industrialisation et à la mécanisation.

Volet environnemental :

  • cet aspect constitue le point fort de l'utilisation du matériau terre, conséquence de la faible énergie grise de ces constructions : extraction aisée et locale, mise en oeuvre peu énergivore, forte inertie thermique et régulation hygrométrique, réutilisable après ré-humidification sans aucun traitement.

Volet économique :

  • compte-tenu du caractère non traditionnel induit par ce mode constructif, il est évident que le matériau terre a du mal à être compétitif vis-à-vis des matériaux industriels. L'aspect économique est donc le volet le moins « moteur » vis-à-vis du développement durable, même s’il est en évolution favorable en raison de l'augmentation du prix des énergies fossiles engendrée par l'augmentation de la population mondiale concomitante avec l'épuisement de ces énergies.

 

AUTRES PROJETS

Maison de la Réussite en licence bâtiment U6, Université Toulouse III Paul Sabatier

Description

 

La Maison de la Réussite en Licence est située dans le campus universitaire de Rangueil à Toulouse. Il s’agit d’un Établissement Recevant du Public de 9500m² de SHON répartis sur 5 niveaux de programme d’enseignement supérieur. Initié en 2015, ce projet sera livré en septembre 2019. Au niveau d’accès, autour du hall d’accueil s’articulent des espaces d’accueil, de détente et de travail libre ; se trouvent également l’administration, une zone logistique avec locaux techniques et de maintenance. Les étages sont dédiés aux seuls espaces d’enseignement.

La caractéristique notable de ce projet est sa façade principale habillée de brise-soleils en béton blanc préfabriqué. En effet, l’architecte a choisi de la mettre en valeur et d’intégrer le bâtiment dans son site en revisitant un élément du langage architectural commun à tout le campus Paul Sabatier.

 

Maison de l'Enfance et des Services de Plétan Le Grand

Description

 

La Ville de Plélan-Le-Grand en Ille-et-Vilaine souhaitait engager la construction d’un nouvel équipement structurant accueillant deux pôles : un pôle enfance et un pôle social (budget alloué à l’opération : 3,4 millions d’euros HT (bâtiment et VRD). Elle s’est appuyée pour cela sur un AMO programmiste (AMOFI) ainsi qu’un AMO d’Ingénierie du développement durable (Inddigo) pour concevoir un programme structuré autour du référentiel HQE avec un accent sur les cibles suivantes :

• Niveau très performant pour les cibles : 3 chantier à faible impact / 4 gestion de l’énergie / 7 maintenance et pérennité des performances / 13 qualité sanitaire de l’air.

• Niveau performant pour les cibles : 1 relation du bâtiment avec son environnement / 2 choix des produits systèmes et procédés de construction / 8 confort hygrothermique / 9 confort acoustique.

• Niveau base pour les cibles : 5 gestion de l’eau / 6 gestion des déchets d’activité / 10 confort visuel / 11 confort olfactif / 12 qualité sanitaire des espaces.

L’opération sera reconduite à l’occasion des prochaines
Rencontres Régionales de l’Ingénierie les 21 et 22 Mars 2018. 

À propos

L'AIOC regroupe actuellement 64 sociétés d'ingénierie de Midi-Pyrénées, lui conférant une réelle représentativité, indispensable pour la valorisation de la profession.

Réseaux Sociaux

Mme Sylvie Clergue

Immeuble le Belvédère
11 Boulevard des Récoltes
31078 TOULOUSE CEDEX

06 47 05 16 97

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.